Historique des manifestations

Journée de sensibilisation à l’esprit  de Défense

Trinôme académique CHATEAUROUX  le 22 novembre 2006

Ouverture de la journée de sensibilisation par Monsieur François PHILIZOT, Préfet de l’Indre
La présence militaire dans l’Indre et la présentation du 157ème R T et de ses missions par le Colonel. F.LAPLACE DMD, Chef de corps
L’Armée émanation de la Nation pour ses activités hors de France par L.RENAUDET professeur d’Histoire/géographie
La sûreté sur les aéroports civils par F.AUSSOURD AA.IHEDN 100ème session rég.
Le rôle de l’armée de l’air dans la sûreté aérienne par un  Lt.Colonel. du Centre de Conduite des Opérations Aériennes de Taverny
Le rôle de la Gendarmerie des Transports Aériens  par le Commandant de la brigade GTA de l’aéroport Marcel Dassault
 

Rapport 2006/2007  Rapporteur régional Ludovic DE VILLELE
L’Energie au XXIème siècle »
Le grand jeu énergétique planétaire et la sécurité énergétique européenne 
DE LA VULNERABILITE DE L’EUROPE…
Difficulté de définir une perspective commune...dans le cadre d’une dépendance géostratégique.et face à une prise de conscience des contraintes environnementales, 
AUX VOIES D’ACTIONS
sur les sources d’énergie; les solutions passent par une politique européenne  et le libéralisation des marchés d’où la nécessité d’actions de coopération permettant le rétablissement de la sécurité énergétique 

Conférence du 11 mai 2007 par Didier JAVOY IHEDN - AR7 Groupe du Loiret
Equipement FELIN
FELIN (Fantassin à équipement et liaisons intégrées) est le nom donné à un équipement destiné au fantassin français du XXIe siècle. Ce projet est développé par la société Sagem en collaboration avec GIAT industries. Cet équipement combine un fusil d'assaut
FAMAS modifié et des capteurs intégrés. Un ordinateur ainsi que des systèmes de communication, de positionnement et de visualisation nocturne sont incorporés au casque SPECTRA. Les tissus employés sont pare-balles et capable de résister à des éclats d'obus. L'ensemble est alimenté par deux batteries rechargeables Li-Ion, fournis essentiellement par le groupe  suisse Leclanché. 

Visite des principaux sites des Forces Océaniques Stratégiques à BREST
21 au 23 juin 2007 organisateur Catherine NIKAISE et Jean Philippe BAUR

Premier jour la BAN de Landivisiau avec les flottilles 11F et 12F de Super Etendards et de rafales.
Nous y avons été reçu majestueusement.Après-midi, visite de l’Ile Longue et d’un SNLE qui s’apprêtait à quitter la terre ferme pour une longue mission. Le vendredi  visite de Thalès avec les sonars, la détection sous-marine et en fin de matinée une magnifique présentation de la guerre électronique. Nous étions reçu par Thalès autour d’un buffet gastronomique
L’après-midi visite de la Base Navale de Brest et visite de la Frégate de lutte anti-sous-marine  Le Tourville Nous avons aussi côtoyé le Clemenceau et le Colbert, deux grands noms de notre marine.
Le soir conférence sur l’évolution de la Ville de Brest et du tissu économique actuel par un adjoint au Maire. Le samedi a été consacré à la visite du CEDRE l’organisme  qui gère les marées noires.
Pour la dernière visite nous avons eu droit à un moment d’émotion en montant sur le fleuron de notre marine la Jeanne d’Arc, accueilli par le commandant qui nous a  fait visiter après la conférence son bâtiment. Ce voyage à l’initiative de Catherine Nikaise et Jean Philippe Baur a su nous faire partage l’esprit IHEDN dans ce qu’il a de confraternel tant au sein de l’association qu’avec l’association associée de Bourgogne. 

Rapport 2007/2008 Rapporteur régional Yves NAUDIN
Remilitarisation et dangerosité du monde
Après la disparition de l’URSS, les années 90 ont été caractérisées par une détente du point de vue militaire et une transposition des logiques de puissance, du terrain militaire vers le terrain économique. Les auditeurs sont donc invités à réfléchir à cette évolution de la situation géopolitique mondiale dont la dangerosité semble accrue du fait des alliances mouvantes des divers pôles en fonction des problèmes posés. Quels rôles l’Union européenne et la France pourraient-elles assumer dans cette nouvelle donne ?  

Conférence du général Pierre de VILLIERS- Orléans 1er juin 2007sur :
Retour d'expérience en qualité de commandant des forces
de l'OTAN dans la région de Kaboul (décembre 2006 – avril 2007)
 l'ennemi est très difficile à situer, la possession d'une arme de guerre étant presque normale pour tout Afghan. On peut avoir à faire à des insurgés la nuit, les mêmes étant des civils respectables le jour. De plus, lorsque l'on  tue un Afghan, on se créé des ennemis supplémentaires. On peut donc mesurer les effets collatéraux désastreux d'une bombe de 500 kg, si on est obligé d'en larguer une pour dégager une unité attaquée .... Il est donc difficile de s'y retrouver. En cas d'attentat, a-t-on affaire à du terrorisme ou à un phénomène maffieux? La principale menace vient des engins explosifs improvisés. Pour l'instant, il n'y a pas de missiles sol-air bien identifiés. Les autres menaces sont: les prises d'otages, l'éventualité de missiles sol – air, les émeutes (risque important à Kaboul). Des attaques ont été constatées le long de l'axe violet allant de Kaboul vers le Pakistan. D'autre part, l'ennemi agit aux portes de Kaboul. La devise est « Ensemble, oeuvrons pour la paix ». Les lignes d'opération étaient les suivantes: la sécurité, la bonne gouvernance, l'aide civilo-militaire à la population. 

Visite à BOURGES  les 4 et 5 octobre 2007 de l’AR.16 Versailles de deux sites militaires,
ESAM (Ecole Supérieure de l’Application du Matériel)
conférence sur les missions de l’Ecole par le Colonel Belle, les participants
 formation sur la maintenance du char LECLERC
formation sur la maintenance de l’aéronautique dans l’Armée de Terre.
 et BA.702 (base aérienne d’Avord)
Accueil par le Colonel Georges Dedieu, visite de l’escadron de détection et contrôle aéroportés : Avions Awacs, visite de l’Ecole de l’aviation de transport, de l’° Escadron de Défense Sol/ Air
visite du Palais Jacques Cœur par Josette TABIN, conférencière, de la  Cathédrale Saint-Etienne avec Jean GUION, spécialiste de l’architecture religieuse et du Grand Orgue par Jean-Yves GÜNST, organiste 

Grippe aviaire et pandémie grippale... un exemple de situation de crise conférence 26 juin 2007
Dr François BANDALY médecin réanimateur au Centre hospitalier URGENCE-SMUR de Vierzon, auditeur 117ème SR Limoges 1994
Définitions, les différents virus grippaux, les différents foyers de répartition
de l’épizootie aviaire et où des cas humains sont affichés
Deux types de modifications antigéniques possibles permettant la transformation de ce virus H5N1 peu contagieux pour l’homme, en agent viral responsable d’une pandémie grippale
Les leçons d’histoire les plus récentes, parmi lesquelles, la célèbre grippe espagnole de 1918
Les manifestations cliniques des cas actuels de contamination humaine par le virus H5N1
En ce qui concerne le mutant HXNY responsable d’une éventuelle nouvelle pandémie, la présentation clinique n’est pas encore connu, étant donné que ce virus n’est pas encore apparu mais elle serait proche de celle du virus H5N1 avec probablement une virulence moindre
Le plan national de lutte contre une pandémie grippale avec les différents niveaux d’alerte de l’OMS et, en premier, les mesures prises actuellement en France concernant le virus H5N1 (à ce jour sans transmission interhumaine aisée)
L’éventualité  d’une pandémie estimation de l’ampleur d’une pandémie en France (InVS)
Un aperçu sur les différents anti-viraux qui seraient éventuellement utilisés dans cette configuration et la vaccination 

Le réserviste militaire, acteur de son temps.. »
Journée Nationale du Réserviste
forum des associations ISSOUDUN les 22 et 23 septembre 2007
Dans le cadre du forum des associations à ISSOUDUN les 22 et 23 septembre 2007, avait lieu, organisé par le ministère de la Défense  la journée nationale des réservistes de l’Indre. Y étaient représentées les associations du département oeuvrant pour la Défense avec la participation  des réservistes de toutes les armes du département au sein de leurs associations de réserve et de défense :
l’Association des Officiers de réserve de l’Indre, l’Union Départementale des Sous-Officiers en Retraite de l’Indre, l’Association du 90ème Régiment d’Infanterie, les Auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale 

forum débat LIVRE BLANC POUR  LA DEFENSE  ET  LA  SECURITE  NATIONALE.  Organisé par le Comité du Cher de l’AR.7 à BOURGES le 7 décembre 2007
Devant un auditoire de plus de 70 personnes regroupées dans l’amphithéâtre du muséum d’histoire naturelle l’Amiral  Philippe MALLARD et Monsieur le Député Yves FROMION ont dressé un historique des engagements à long terme établis par les gouvernements Français successifs au cours des dernières décennies. Ils ont par la suite décrit les besoins actuels, en insistant sur la conjoncture financière, les vieillissements et retards dans nos matériels, l’apparition de la notion de sécurité nationale qui concerne de nombreux ministères et dont le concept méritera d’être défini, sans oublier de rappeler notre place dans les différentes alliances.
La forte participation de la salle tant par ses questions que ses commentaires alliées aux réponses sans détour des conférenciers ont permis de retirer des thèmes propices à la réflexion. 

Forum organisé par la section Indre et Loire de l’AR 7 AA IHEDN
sur le livre blanc sur la défense et la sécurité intérieure 12 décembre 2007.
12 décembre 2007, , dans l’amphithéâtre des Ecoles de la Logistique et du Train, s’est tenu un forum de réflexion sur la refonte du Livre Blanc sur la Défense.
     Le livre blanc doit définir précisément quelques concepts aux limites floues : défense dans la sécurité ou sécurité dans la défense, la sécurité intérieure est-elle exclusive de la défense, continuum défense -sécurité. Partant de ce postulat, quid de ce qui sépare dans les faits défense et sécurité ? Donc quid de la place des forces armées dans la notion de sécurité? et quid de la place du militaire dans la nation?
 Les réserves : 
 Rôle du livre blanc dans l’organisation de la sensibilisation aux questions de défense et à la formation des citoyens et des soldats
Place de la défense française dans les alliances internationales.
Une armée pour quoi faire ?

Forum organisé par la section du Loiret de l’AR 7
sur le livre blanc sur la défense et la sécurité intérieure le 7 décembre 2007
En présence du préfet de la Région Centre, préfet du Loiret, monsieur BERARD et des autorités militaires locales des trois armées et de la gendarmerie une quarantaine de personnes s’était réunie dans la soirée du 7 décembre dernier dans le cadre d’un forum consacré au nouveau livre blanc. Dans une ambiance détendue monsieur le député Jean-Louis BERARD rapporteur du budget pour l’armée de terre  a présenté de manière très précise les différents aspects des enjeux débouchant sur de nombreuses questions de la part de l’assemblée en des domaines aussi divers que : l’esprit de Défense, les rapports sécurité et Défense, l’avenir de la Défense européenne, celui de la gendarmerie, le rôle du parlement en matière de Défense, l’essor des armées privées dans le monde…
Il a été proposé, compte tenu de l’intérêt procuré auprès des différents participants de renouveler l’expérience pendant le mois de juin à la lumière de l’évolution des données, initiative que le responsable du comité du Loiret Hervé BURDIN compte bien mettre en œuvre avec le même succès. 

Assemblée générale ordinaire du 1er Mars 2008 à Saint Maur  (Indre)
suivi de l’Exposé de François LAPLACE sur sa vision de la situation du Kosovo après deux séjours dans la province
S’agissant de l’indépendance du Kosovo, le réalisme commande d’en prendre acte, mais ce n’est pas une fin en soi. On ne réécrit pas l’histoire, la situation de 2008 n’est plus celle de 1999.L’histoire complexe de cette région se fondant sur près de douze siècles  d’alternance de dominations entre les serbes et les albanais, la crise actuelle paraît un avatar  d’un cycle beaucoup plus large. Cette ancienne province serbe est aujourd’hui confrontée à des défis importants qu’elle ne peut affronter seule. « Un Etat trop petit pour des problèmes trop grands pour lui. Globalement les groupuscules sont peu actifs, la situation européenne est plus complexe, des risques évoqués de contagions autonomistes ? (effet dominos), la Russie menace de son veto, jusqu’où peut-elle aller ? Enfin le risque non nul dans l’absolu d’un développement islamiste

Dans le cadre du trinôme académique, module de sensibilisation
dans les antennes IUFM départementales à destination des élèves enseignants
ORLEANS le 10 octobre 2008
Seconde opération réalisée dans le Loiret avec l’IUFM, elle est aussi la première du nouveau cycle organisée dans les différentes antennes de l’IUFM en Région dans chaque préfecture de département au cours de l’année. Le bilan est positif, l’accueil a été fait par le directeur de l’IUFM M NAYRAC, qui a introduit les sujets,  les trois intervenants : Monsieur le Lieutenant Colonel ROUX, commissaire de base représentant le DMD Commandant de Base retenu, Monsieur Le Borgne (IA/IPR) et Monsieur Burdin (IHEDN) ont réalisé des interventions complémentaires (Le livre Blanc et la RGPP, l’enseignement de la défense, Défense et sécurité cadre général). Le comportement des élèves a été de qualité, de nombreuses questions de fonds et pratiques ont été posées. A la demande des élèves une session trinôme consacrée à la défense de la culture sera organisé, de même une session trinôme consacrée aux élèves de l’IUFM sur la base de Bricy sera organisée. 

Trinôme académique  Loiret
Le risque Nucléaire, Radiologique, Bactériologique et Chimique
:Menaces et Parades
DAPS, Camp de Chanteau, le 19 Mars 2008 par le Pharmacien Général Inspecteur  Claude AVARO
Présentation de la DAPS  Pharmacien Général Inspecteur  Claude AVARO
Conférence du Médecin Chef des Services DEBORD : La Guerre Bactériologique
Conférence du Pharmacien en Chef GRAFFEUIL :La Pharmacie Centrale de Armées et son rôle face au risque NRBC
Déplacement vers la PCA et début de visite en deux groupes, visite de la PCA, déjeuner en équipe mixte DAPS-Enseignants, Evaluation avec enseignants par l’IA/IPR Le Borgne 

Trinôme académique  Loiret
La sécurité civile et le vingtième anniversaire du Trinôme
UIISC1 ( Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile N° 1) à Nogent le Rotrou ( Eure et Loir ) le  21 mai 2008
réunion de formation destinée à tous les enseignants volontaires sur lettre d’invitation cosignée par Monsieur le recteur Ali Bencheneb et l’IA DSDEN Picoche ( Eure et Loir )Vingtième anniversaire du Trinôme et officialisation du nouveau protocole défense Education nationale
Présentation de la base UIISC1 de Nogent le Rotrou par le lieutenant colonel Michel GOURDIN , finalités de cette base et rôle dans le cadre civil de cette unité de la défense militaire . Présentation de deux courts films resituant cette problématique civilo militaire au coeur de nos programmes scolaires.
Présentation de l’IHEDN et fonction de cet institut à côté des enseignants.
L’enseignement de défense au défi des programmes scolaires (école primaire , DNB et éducation civique , nouveaux bacs STG , ST2S et STI ) . La défense civile et militaire au cœur de nos programmes par l’IA IPR Jean François LE BORGNE responsable trinôme  et un professeur enseignant en collège et un autre en lycée (STG Eure et Loir)
Démonstration d’un sauvetage , déblaiement dans une ambition technologique . Personnels de l’UIISC1
Témoignage d’un cadre de l’UIISC1, compte rendu d’une opération nationale .
Témoignage d’un cadre de l’UIISC1 sur une  opération de forte envergure à l’étranger.
Bilan des stagiaires questions aux organisateurs, réactions face à l’enseignement de défense et aux rôles du Trinôme , de l’IHEDN et des différents intervenants tant civils que militaires                                                 

 à Châteauroux des collégiens au 517ème Régiment du Train
le 13 novembre 2008
Cette opération exemplaire a été menée  à l’initiative de leur professeur Laurent RENAUDET membre associé du comité de l’Indre de l’AR.7 IHEDN de région Centre. Ainsi au cours de l’année scolaire 2008 / 2009, douze élèves volontaires ont choisi de suivre l’option Découverte Professionnelle. Dans ce cadre-là, une heure hebdomadaire est consacrée à la découverte des métiers du monde militaire, ce qui a permis de développer, un projet de travail en collaboration avec le 517ème Régiment du Train (La Martinerie, commune de Déols) élaboré selon trois axes :

  • la visite du Régiment le jeudi 13 novembre 2008.
  • l’accueil de trois élèves travaillant plus précisément sur les métiers et les missions de l’armée de Terre : il aura lieu au cours du mois de janvier, sous la direction de l’Adjudant-Chef Magnier.
  • un retour d’expérience des militaires du 517ème Régiment du Train au collège Beaulieu, courant Mai 2009, à l’issue de la mission au Tchad dans le cadre de l’Eufor (430 personnels projetés en « opex » à partir de décembre 2008).

Signature  d’une convention pour un cours d’ouverture universitaire
aux étudiants de 1ère année sur le thème de la Défense
Cosignataires de la convention : pour l’IHEDN Général JC.BOURRIER président de l’AR.7, pour l’Université d’ORLEANS le Président GUILLAUMET, pour les Armées le Colonel de RANCOURT DMD.45
12 vacations d’une durée de 1h à 2h sont proposées  pour un total de 22 heures alternant cours magistraux et visites sur sites. Les étudiants doivent choisir un thème d’étude et rédiger un mémoire. Les auditeurs de l’AR7 sont associés à la correction des dits mémoires
Au programme Introduction et principes, cadre général (4 vac) Les armées (2.vacLa défense civile (2 vac) La défense économique  (2 vac) La dimension européenne   (2 vac) Les forces de sécurité intérieure (2 vac) 

Assemblée générale ordinaire du 21 Mars 2009 à Chartres
suivi de l’Exposé du Commissaire général de division Gérard DELTOUR , Les conséquences des conclusions du Livre Blanc et des recommandations de la Révision Générale des Politiques Publiques dans le domaine de l’administration et du soutien de l’homme
Les conclusions du Livre blanc  sur la défense et la sécurité  ont amené les trois armées à définir  un nouveau format et un nouveau contrat opérationnel Cette démarche consiste à Améliorer la disponibilité et la modernisation des équipements Les grands axes de cette restructuration se traduiront par La création d’une chaine organique interarmées Le commandement sera assuré, sous l’autorité directe du chef d’état-major des armées (CEMA), par le commandant interarmées des soutiens (COMIAS)., la BdD constituera l’échelon local de cette chaîne, à la tête de laquelle le CEMA désigne un commandant de BdD. , ses responsabilités ne s’exerceront que dans le domaine des soutiens. La fusion des commissariats des 3 armées  nécessitera un niveau de conception avec une direction centrale avec 4 pôles (juridique, finances/comptabilité, logistiques et pilotage) et un niveau de réalisation  avec 10 centres experts et 10 plateformes achats-engagements

 L’AR.7  Centre et le Mouvement Européen ,
débat sur  la construction de la défense européenne
Le   24 mars 2009 le comité du Cher de l’AR. Centre organisait à Bourges en partenariat avec le Mouvement Européen France une conférence sur le thème de: « La construction de la défense européenne »
 La conférencière madame Danièle Mauduit, présidente du Mouvement Européen Cher, a retracé dans un premier temps les différentes étapes de la construction de la défense européenne : CED – Maastricht -  St Malo – Lisbonne – Amsterdam – Cologne – Nice – Lisbonne. Elle s’est appuyée sur la crise des Balkans qui a été le catalyseur d’une prise de conscience du besoin d’une défense Européenne. Les sujets de désaccords d’un temps quand aux visions géopolitiques  multipolaire de l’Europe et plutôt bipolaire pour l’OTAN, l’importance pas toujours reconnue de l’OCS, le retour de la France dans le commandement intégré sont autant de sujets qui ont été abordés avec maitrise,  démontrant un cheminement long du cœur de la pensée qui tend à nous conduire vers une Europe forte attendue par nos alliés. 

AR 7 Centre  / INDRE ET LOIRE
Participation de l’I.H.E.D.N au forum de la pensée militaire « La plume et l’épée » 
Tours le 16 mai 2009
Sous l’impulsion du général de corps d'armée Pierre Garrigou Grandchamp, commandant de la formation de l'armée de terre (CoFAT), s’est tenu, le 16 mai 2009, le premier forum de la pensée militaire, la Plume et l'Epée, dans les salons de l’Hôtel du Grand Commandement à Tours. Il s’agit d’un salon littéraire, où des auteurs de la chose militaire expliquent et dédicacent leurs ouvrages. A cette occasion deux écrivains (un militaire et un civil) sont récompensés pour leur travail. Ayant pour objectif de stimuler la pensée militaire à travers la production écrite des militaires, cet événement est cependant résolument ouvert au grand public afin de permettre l’échange dont lors de conférences- débats.
Participaient au jury Jean-Pierre Bois, universitaire et écrivain, président de l’Association régionale IHEDN des Pays de Loire et membre du conseil d’administration de l’Union -IHEDN;- Franck Boulot, universitaire et écrivain, vice-président de l’AR.Centre IHEDN en charge de l’Indre et Loire
Ont été distingués et récompensés pour les qualités militaires et littéraires de leur œuvre  (Prix de la plume et l’épée 2009): Le colonel Durieux pour Clausewitz en France – deux siècles de réflexion sur la guerre et François Robichon pour Edouard Detaille, un siècle de gloire militaire – co-édition Giovanangelli, et Ministère de la Défense 

Des membres des AR.7 Centre et de l’AR.16 Paris
et des anciens du SGDN en visite à la base aérienne 702 d’Avord le 18 juin 2009
Le Colonel ZIMMERMANN, commandant la base aérienne 702 d’Avord a invité le jeudi 18 juin 2009, des Anciens Membres du Secrétariat Général de la Défense Nationale, de même que des membres des associations d’Auditeurs de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale : l’Association Régionale de Paris et de la Région Centre. 
Plateforme aéronautique majeure de l’Armée de l’Air, la base aérienne d’Avord est une base essentielle au cœur des quatre fonctions de la Défense : la dissuasion, la protection, la prévention et la projection ; de plus, son impact local est très important : elle est implantée sur 1100 hectares avec un effectif de 2400 personnes, et son dynamisme au niveau socio-économique est réel puisqu’elle est le premier employeur du Cher.
les membres de la délégation ont visité l’Ecole de l’Aviation de Transport : la mission, le simulateur et les Xingus ont été présentés par les jeunes pilotes. L’après-midi a été consacré à la visite de l’Escadron de Détection et de Contrôle Aéroporté : la mission des appareils, des systèmes et d’un Awacs a été présentée. Les membres des associations ont ensuite eu le privilège de monter à bord d’un avion. Puis s’est déroulée la visite du pôle Sol-Air avec la présentation du nouveau système SAMP-T : (Sol Air Moyenne Portée Terrestre). 

Rapport 2008/2009
Rapporteur régional Franck BOULOT
L’union Européenne en quête de sécurité intérieure et extérieure
L’élargissement de l’Union européenne à 27 membres, les perspectives d’élargissements futurs, la restriction des ambitions que comporte le traité dit simplifié par rapport au précédent traité portant constitution de l’UE : toutes ces données conduisent à analyser et à évaluer dans ce nouveau contexte les questions de sécurité de l’UE. Il convient de les envisager dans le cadre global de l’Union, et non dans celui de chacun des Etats membres, même si leurs problèmes de sécurité ne sont pas nécessairement identiques pour tous, et surtout si leur apport à la sécurité de l’ensemble n’est pas le même. Tous ne sont pas en effet membres de l’Alliance Atlantique, certains se veulent neutres ou neutralistes, on n’y compte que deux Etats dotés d’armes nucléaires, également membres permanents du Conseil de sécurité, et leurs efforts en matière de défense sont très disparates. Cette diversité conduit ainsi à des relations diplomatiques qui sont souvent délicates, tant les intérêts de chacun peuvent sembler divergents.
Il n’en demeure pas moins que l’UE constitue un espace commun confronté à une demande de sécurité globale. Celle-ci comporte des aspects différents, tant civils que militaires. On peut à cet égard distinguer entre ce qui relève de la sécurité intérieure de l’UE d’un côté, et sa contribution à la sécurité internationale, de l’autre.  

Voyage d’études à TOULON
 Réception par le Contre-amiral Delplanque, adjoint du VAE Tainguy,
présentation du CECMED
présentation du port de Toulon par le Capitaine de Vaisseau Wilz
présentation d’ALFAN par le Vice Amiral d’Escadre Tainguy,
visite du CROSS,
dans le port de Toulon réception à bord et visite d’un bâtiment à la mer ,réception à bord et visite d’un Sous-marin Nucléaire d’Attaque
au Canet des Maures réception par le Colonel SALVA, Commandant la Base Ecole de l’ALAT, présentation en salle de l’ALAT, ses missions, l’école, visite du site ,,exercices sur simulateurs de vols, démonstrations,
visite du Musée de l’Artillerie soit Musée de la Marine de Toulon.
Réception par le Préfet Maritime Cocktail avec les membres de l’AR 20 et leur Président 

Conférence sur l’Etat dans les relations internationales du lundi 22  mars 2010 à  18H30 à la Base Aérienne 702 d’Avord
Conférenciers :
Madame Danielle MAUDUIT : Présidente du Mouvement Européen département du Cher
Monsieur Romuald de PONTBRIAND : Sous-Préfet de l’arrondissement de Vierzon
Monsieur Bruno CADEN : Journaliste
Lire la suite

Assemblée générale ordinaire du 24 avril 2010 à l’Hôtel du Grand Commandement de TOURS suivi d’une conférence sur  le thème de « Histoire militaire et histoire nationale, une histoire nécessaire » par Jean Pierre BOIS, professeur émérite de l’Université de Nantes, membre du conseil d’administration de l’Union-IHEDN et président de l’AR Pays de Loire,
C’est dans les très remarquables salons de l’Hôtel du Grand Commandement, mis à disposition par nos hôtes le Général de division BONNET et son épouse, que s’est tenue le 24 avril dernier, à TOURS, l’assemblée générale ordinaire de l’AR.7 Centre .Le secrétaire général de l’Union-IHEDN, Bernard LAUGIER nous avait fait l’honneur  de sa présence à cette réunion statutaire. La séance s’est ensuite poursuivie par la présentation du rapport d’activités et des comptes 2009 ainsi que de la prévision budgétaire 2010. Les invités, dont la vice amirale d’escadre Chantal DESBORDES,  nous ont rejoint pour assister ensuite à la conférence
Le conférencier a déploré cette époque paradoxale actuelle d’un vide effarant  dans l’instruction de nos concitoyens, alors que  le cadre de notre histoire nationale  constitue pourtant un nombre considérable de repères qui aujourd’hui ont disparu. "fort heureusement", a-t-il conclu.... nous assistons depuis quelques années à un renouveau ; universitaires et militaires se la réapproprient et « l’histoire bataille » a renouvelé son mode d’écriture.

 

AR.7 - Trinôme académique aux établissements THALES-TDA
de La Ferté ST Aubin (Loiret) 21 mai 2010
A l’initiative de notre camarade Hervé BURDIN chargé de mission régional Union-IHEDN-AR.7 pour le trinôme, en étroite collaboration avec le Lieutenant Colonel SOULIE adjoint au DMD du Loiret et Jean François LEBORGNE IPR représentant le Recteur d’académie d’ORLEANS-TOURS a été organisée le 5 mai 2010 une visite du centre industriel THALES-TDA à laquelle participait une centaine de personnes, en majorité des enseignants, mais aussi des universitaires, des correspondants défense et des réservistes. Participait également à cette visite monsieur BARRAULT conseiller de défense auprès de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
 Dans un premier temps  le directeur général Monsieur Lefebvre a présenté son entreprise fondée en 1938 par Edgar Brandt pour mettre en œuvre des solutions novatrices en terme de sécurisation des mortiers et des munitions de l’armée française.
La visite s’organise ensuite en plusieurs groupes pour découvrir successivement :
- Un atelier, dit « zone inerte », permettant de découvrir les chaînes de fabrication / montage de munitions gros calibres Un atelier de « coulée de poudre », où les mesures de températures sont particulièrement précises et où la sécurité y est omniprésente. Un champ de tir pour les mises au point et vérifications des munitions. Une salle d’exposition comprenant les différents matériels et équipements produits par la société. 

Rapport 2009/2010
Rapporteur régional Jean François TOUZET
l’Etat dans les relations internationales
A la fin du XXème siècle, l’Etat était considéré par certains comme un héritage du passé, que la mondialisation et l’autonomie croissante des sociétés civiles ne tarderaient pas à rejeter en dehors de l’histoire. Les relations internationales étaient alors envisagées dans une approche sociologique, intégrant l’ensemble des rapports sociaux dans chacune de leurs dimensions, civiles, économiques, politiques. L’idée d’une gouvernance globale, marquée par une fluidité de relations entre des groupes multiples se substituait alors à une fragmentation territoriale et nationale considérée comme dépassée. Avec le recul du temps, cette analyse apparaît de nature essentiellement idéologique, portée par un idéal d’universalisme, de développement de valeurs communes comme les droits de l’homme, de protection de « biens communs » comme l’environnement.
Les auditeurs sont donc invités à réfléchir sur l’institution étatique et sur son rôle dans la société internationale. L’Etat y joue évidemment un rôle stabilisateur en assurant l’organisation paisible d’une collectivité sur un espace donné.. Mais l’Etat peut aussi apparaître comme un élément déstabilisateur, lorsqu’il rencontre des difficultés qu’il ne peut résoudre seul. Sa faiblesse pose alors un problème à l’ensemble de la communauté internationale dont la sécurité risque d’être menacée 

Chasseneuil (Indre) 22 mai 2010
AR7- Centre - Hommage rendu aux soldats de l’An I I
C’est à l’initiative du Maire de Chasseneuil (Indre), relayée par le comité local de l’AR Centre, en partenariat avec la DMD de l’Indre et le comité départemental de la Légion d’Honneur qu’une cérémonie commémorative s’est déroulée le 22 mai 2010 dans cette commune sise en bordure de la vallée de la Creuse, en présence des  autorités.
Les descendants de la famille de Jean ROUET, volontaire de l’An II, ont fait don à la commune de la croix de la Légion d’honneur qui avait été décernée en 1807 à leur aïeul. Il a été procédé ensuite à l’appel des morts après l’inauguration d’un monument à la mémoire  des conscrits (1792-1815), la dépose d’une gerbe par les élèves des écoles et entonné l’hymne national. Il a été dévoilé ensuite une plaque de rue au nom du légionnaire pendant qu’un détachement  du 517ème régiment du Train rendait les honneurs, accompagné par les airs de la fanfare municipale.
Lors de son intervention le vice-amiral d’escadre JOUOT a tenu à saluer particulièrement l’action locale de l’IHEDN pour sa contribution active à cette manifestation 

Les réservistes dans les entreprises et la Défense
Journée Nationale de la réserve le 30 avril à Blois
Avec la participation active de la section AR7 IHEDN du Loir et Cher pour la préparation et l’organisation de cette journée. Forum à l’IUT de Blois sur Réserve et Entreprise.